Vive la démocratie et la liberté d’expression

Publié le par SUD ASF DRE Agen

 

La CGT dégomme la CFDT et, en passant, les autres organisations syndicales bien entendu.

Oups ! Elle ne parle pas de SUD ASF (bizarre sûrement un oubli), mais pourtant le Syndicat SUD ASF, certes non représentatif au niveau société, a bien deux représentants au CCE qui donnent leur avis et ont le droit de s’exprimer comme toutes les organisations syndicales présentes, jusqu’à preuve du contraire.

 

Mais cette haine pour les « petits » aveugle nos camarades CGTistes.

Sont-ils sûrs qu’ils parlent au nom de toutes et de tous, même dans leurs propres rangs ?

 

Nous n’en sommes pas persuadés avec les commentaires que ce tract suscite sur le terrain, de la part de ses soldats !

Les camarades CGTistes sur le terrain ont honte de le diffuser, car ils ne savent pas quoi répondre aux questions des salariés.

Leur réponse : « tu n’as qu’à lire le tract, je n’ai pas de commentaires à faire ».

Leurs actions, des préavis de grève à gogo sans personne qui suit, même dans leurs rangs, résultat : faire perdre des journées de salaire aux autres !

Mais au fait, à la CGT les grévistes perdent-ils leurs journées de salaires ou certains useraient-ils de stratégie pour ne pas perdre de salaire ?

Nous pourrions nous pencher sur cette grande question, non ?

Car il ne faudrait pas découvrir qu’une partie des camarades soit payée les jours de grève par des moyens légaux ou détournés ?

Mais nous admirons ce courage et cette détermination à ne jamais rien signer, sauf peut-être de temps en temps un accord banal et sans grande importance dans la vie des salariés.

Exemple dernier accord signé par la CGT avec fierté :

Avenant 1 à la convention d'entreprise relative à l'exercice du droit syndical et à la promotion du dialogue social.

Tiens, quel intérêt pour les salariés cet accord ?

Il vous suffira de le lire et vous comprendrez l’intérêt de l’avoir griffonné.

Pourquoi ne pas avoir signé les deux autres derniers accords suivants :

1° Convention d'entreprise relative à l'emploi des travailleurs handicapés

2° Accord triennal relatif à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 2013 2015

Les travailleurs handicapés seraient-ils si différents des autres ? Y aurait-il un piège pour eux ? Ne veulent-ils pas d’handicapés dans l’entreprise ? N’ont-ils pas le droit de travailler et de vivre comme nous tous ? La fixité sous toutes ses formes n’est-elle pas la meilleure façon de travailler ensemble malgré les différences ?

L’égalité entre les femmes et les hommes n’intéresse t-elle pas la CGT ?

Puisqu’ils savent si bien que la direction ne cédera pas sur la négociation de la NAO et qu’ils sont impuissants face à elle, pourquoi continuent-ils à vouloir demander l’impossible ?

Sont-ils sur de travailler dans l’intérêt des salariés ?

N’hésitez pas à interpeller les représentants CGTistes sur vos lieux de travail et à leur poser certaines questions.

Nous le faisons, mais nous n’avons pas de réponse !

 

Syndicat SUD ASF DRE Agen                                    Toulouse le 14 Mars 2013

Publié dans SUD ASF DRE Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article