questions DP du 06 septembre. DRE Languedoc Roussillon

Publié le par ASF

Direction régionale d'exploitation Languedoc-Roussillon

DELEGUES DU PERSONNEL

REPONSES AUX QUESTIONS POSEES A LA REUNION QUI S'EST TENUE

A LA D.R.E. LANGUEDOC - ROUSSILLON

Le 6 septembre 2010

 

 

Assistaient à la réunion :

 

POUR LA DIRECTION

 

M. HAMON Didier Directeur Régional

M. MATHONNIERE Nicolas Responsable Ressources Humaines

Melle GONTHIER-SILVA Esméralda Assistante Ressources Humaines

 

DELEGUES DU PERSONNEL

 

TITULAIRES SUPPLEANTS

 

Mme BOUSQUET Sylvie Dt Sète M. MAUREL David Dt Carcassonne

M. DARNER Stéphane Dt Rivesaltes M. DOMENECH Laurent Dt Sète

M. IHAMOUINE Mouloud Dt Narbonne M. BELCHI Eric Dt Narbonne

M. GONZALES Vincent Dt Narbonne M. SALVAN Laurent Dt Sète

M. DE CRUZ Armand Dt Rivesaltes M. SIDOU Yannick Dt Rivesaltes

M. CARLES Philippe Dt Carcassonne M. HIDALGA François Dt Narbonne

M. RAGNERE René DRE LR

M. MAINGUIN Michel Dt Carcassonne

 

REPRESENTANTS SYNDICAUX

 

M. BAUDUIN Jean-Luc Dt Rivesaltes

M. MORENO Philippe DRE LR

Mme ROULIER Sandrine Dt Sète

M. SENDON Robert DRE LR

M. SEGUIER Jean-René DRE LR

 

LA SEANCE EST OUVERTE A 14 H 00

 

A - REPONSES A DES QUESTIONS POSEES A DES REUNIONS PRECEDENTES

N E A N T

 

B - QUESTIONS INSCRITES A L'ORDRE DU JOUR

N E A N T

 

C - QUESTIONS NON INSCRITES A L'ORDRE DU JOUR MAIS PARVENUES DANS LES DELAIS N E A N T

D - QUESTIONS ORALES EVOQUEES EN DEBUT DE REUNION N E A N T

E - QUESTIONS ECRITES POSEES EN SEANCE

 

Q : 2010.09.01

Retour sur votre réponse à notre question n°2010080 8 :

Même si ce genre d’enchainement reste « tout à fait légal » pour reprendre vos termes, nous vous ramenons au contenu du dossier « EQUAL » et son cortège de préconisations afin de garantir un rythme de travail correct aux agents postés :

Extrait de la présentation faite aux organisations syndicales :

La finalité du projet « Equal » est la prise en compte des incidences physiologiques liées au

vieillissement dans l’organisation du travail posté.

*Objectifs :

*Minimiser l’accumulation de la fatigue

*Maximiser la dissipation de la fatigue

*Minimiser les perturbations du sommeil et des rythmes biologiques

*Favoriser la vie familiale et sociale

*Le nombre de postes de nuit consécutifs

*les jours de repos après les postes de nuit

*Le nombre de postes du matin consécutifs

*le repos après les services du matin

Etc…

Ces anomalies liées à l’élaboration des tours de service et dont l’issue peut être grave, ne sont pas une fatalité mais plutôt le résultat du sous effectif que nous dénonçons de puis longtemps déjà. Sous effectif voulu par la direction de Vinci et que subit l’encadrement direct sans réelle marge de manœuvre. A l’issue de cette liste non exhaustive, pouvez-vous nous confirmer si les préconisations que vous donnez à votre encadrement sont bien réalisables et en relation avec celles énumérées ci-dessus ?

 

Nous confirmons qu’au vu des organisations en place sur notre direction régionale, il est tout à fait possible de respecter les préconisations prescrites. Néanmoins, de manière exceptionnelle, il peut arriver que des séquences de postes ne soient pas conformes à ces dernières et ce pour diverses raisons (absences de dernière minute, absences simultanées de plusieurs salariés, périodes de congés). Encore une fois, il ne s’agit que de préconisations, certes importantes, notre seule obligation étant le respect des dispositions légales et conventionnelles.

 

Q : 2010.09.02

Concernant la balayeuse du district de Rivesaltes, il semblerait qu’il y est au moins un volontaire, contrairement à ce que vous avez répondu dans les précédents DP. Cependant les salariés potentiellement intéressés attendent un projet de tour de service pour se positionner.

Pourquoi ce tour n’a-t-il pas été présenté au personnel ?

 

Dans l'hypothèse de l'acquisition de ce type de matériel sur Rivesaltes, il n'y aura pas de projet de tour établi, il s’agit d’un matériel comme un autre qui nécessite une organisation pour optimiser son utilisation et cela ne passe pas par l'élaboration d'un tour spécifique.

Depuis il a été constaté lors d’une démonstration sur le site de Narbonne en présence de représentants du district de Rivesaltes, que ce type de matériel ne correspondait pas à leurs attentes.

 

Q : 2010.09.03

Le personnel péage autorisé du district de Carcassonne est dans l’incapacité technique de visionner les images vidéo des véhicules à 48h comme il est précisé dans la formation CNIL relativement aux autorisations. Les photos issues des VTP sont également inexploitables du fait de leur mauvaise qualité. De fait le travail relatif à la fraude client est quasiment impossible à faire correctement

Pour nous cette situation est anormale, qu’en pensez-vous et que comptez vous faire pour que le personnel puisse faire son travail correctement ?

 

Concernant la qualité des images issues des VTP, des tests sont en cours de réalisation pour déterminer l’origine des difficultés rencontrées.

Concernant le visionnage des images vidéo, il a été demandé à la société ERALIS de modifier le logiciel de traitement de la vidéo des gares (caméras des plateformes) pour rendre les images vidéos accessibles à tous pendant 48 heures conformément à l'autorisation de la CNIL.

Les images enregistrées dans le système ERALIS seront donc, d'ici fin décembre 2010, accessibles dans toutes les gares pendant 48 heures, au-delà il faudra être habilité pour pouvoir regarder les images pendant 7 jours (délai maximum de conservation des enregistrements vidéos des caméras plateformes gares).

 

Q : 2010.09.04

PC CAP Narbonne :

Aujourd’hui, six polyvalents sont affectés au PC cap. Hors, ils ne sont pas souvent disponibles. Que comptez-vous faire pour remédier à cette situation ?

 

Les polyvalents certifiés ou non, sont affectés au PC Région lorsque la charge de travail attendue le justifie. Les polyvalents réalisent leurs postes conformément aux dispositions définies dans la convention et sont certes disponibles en fonction des besoins et contraintes de chaque service.

Nous sommes en cours d'évaluation des aptitudes de chaque polyvalent à être certifié.

De nouveaux polyvalents pourraient être envisagés mais il n'y a pas aujourd'hui de volontaires identifiés.

 

Q : 2010.09.05

District de Carcassonne :

Durant la saison estivale, le renfort patrouille les week end n’a pas été respecté sur la totalité des postes, pour quelles raisons ?

 

Il n’a jamais été question de renforcer systématiquement l’ensemble des postes du week-end durant la saison estivale. Les renforts patrouille ont été programmés en fonction des besoins eux-mêmes évalués d’après les prévisions de trafic, à savoir en P2 le vendredi, en P1 le samedi et en P2 le dimanche.

Par ailleurs, sur certains week-end déterminés (début de vacances, week-end du 14 juillet, « chassé-croisé », fin de vacances), le P2 du samedi et le P1 du dimanche ont également été doublés.

 

Q : 2010.09.06

Péage :

Depuis plusieurs semaines, il est de plus en plus difficile d’accéder au « portail ASF » informatique : obligation de redémarrer systématiquement le programme avec peu de chance que cela fonctionne.

Avec les gares désertifiées et les charges de travail en augmentation, les agents ont du mal à travailler en différé. Que comptez-vous faire pour remédier à ce problème récurrent ?

Même problème pour les demandes d’intervention, (menu déroulant) qui demanderai une simplification du système trop lourd à gérer.

 

Concernant le « portail ASF », aujourd’hui, il est nécessaire de quantifier de façon plus formelle les dysfonctionnements rencontrés. Ainsi, nous encourageons l’ensemble des personnes concernées à faire systématiquement une demande d’intervention via l’envoi d’un mail à SVP_PRD et ce afin qu’une analyse soit faite sur l’origine des difficultés rencontrées.

Concernant les demandes d’intervention (DI) via la GMAO, même si cela ne parait pas complètement satisfaisant, il faut savoir que l'interface de création des DI a été simplifiée au maximum afin d’en faciliter l’utilisation. Aujourd’hui, il n'y a pas de nouvelles évolutions prévues, néanmoins, les services compétents ont été à nouveau sollicités au sujet de ces difficultés.

 

Q : 2010.09.07

MONSIEUR LE DIRECTEUR

A plusieurs reprises des membres participant au CLP de Rivesaltes, se sont plaints comme quoi les comptes rendus ne correspondaient pas aux propos évoqués pendant ces séances.

Monsieur le directeur, il serait fort intéressant de remettre l’église au centre du village pour pouvoir repartir sur de bonnes bases.

 

Désormais, le compte-rendu des réunions du Comité Local de Prévention (CLP) sera rédigé par un membre désigné en séance. Par ailleurs, avant diffusion, ce compte-rendu sera relu par l’ensemble des participants, ce qui permettra comme vous l’indiquez « de remettre l’église au centre du village »

Un tel sujet aurait pu être directement évoqué et réglé au niveau du district concerné.

 

 

QUESTION ORALE EVOQUEE EN FIN DE REUNION

 

- Rémunération C37 Atelier de Rivesaltes

L’encadrement de Rivesaltes a accepté une modification d’horaire demandée par les ouvriers d’atelier.

Le paiement des contreparties prévues par la convention 37 sera régularisé. Néanmoins, cette modification ne présentant pas d’intérêt réel pour l’entreprise, nous réservons notre position quant à une éventuelle modification d’horaire dans les années à venir.

 

- Travaux District de Carcassonne

Concernant ces travaux, nous sommes dans l’attente de l’avis du Comité d’engagement.

 

- Critères de renouvellement des fourgons

Certains critères (âge et durée d’utilisation) permettent de déclencher la réflexion en vu du

renouvellement d’un matériel. Mais d’une manière générale, la décision de renouvellement (ou pas) doit être prise en fonction de l’historique et de l’expertise technique de chaque matériel.

En ce qui concerne les fourgons, le renouvellement sera étudié, au cas par cas, en fonction de l’état général et de l’historique du véhicule (GMAO).

Les critères permettant d'envisager un éventuel renouvellement sont :

) Pour les fourgons effectuant plus de 100 000 km/an (activité de surveillance) : le renouvellement est à prévoir entre 350 000 et 400 000 km.

) Pour les autres (viabilité et intervention) : 10 ans, en fonction de l’état de corrosion de la

caisse.

 

LA SEANCE EST LEVEE A 14 H 45

 

PROCHAINE REUNION LE 5 OCTOBRE 2010

A 14 H 00 A LA D.R.E. LANGUEDOC – ROUSSILLON

 

NARBONNE, le 24 septembre 2010

Publié dans SUD ASF DRE Narbonne

Commenter cet article