Pour une augmentation générale des salaires !

Publié le par SUD ASF

Pour une augmentation générale des salaires !

Nos patrons se portent bien mais pour les salariés, c’est toujours les miettes !

 

Enfin, les négociations salariales vont s’ouvrir ….au mois de mars !!! , et après le 0,38% de 2010, l’attente est grande pour 2011. Nous avons besoin de voir nos salaires augmenter. ASF ne peut pas continuer à faire la politique du pire en matière salariale, sans augmentations, sansembauches. C’est suicidaire pour l’entreprise, pour son image de marque à l’extérieur. C’est très démotivant et dommageable pour nous, salariés.

 

Il faut arrêter d’utiliser les critères financiers et boursiers pour gérerl’entreprise.

 

Notre salaire est la rémunération de notre travail, elle doit évoluer dans le temps, pour tenir compte de l’inflation (1,6% en 2010), de l’acquisition de compétences et d’expertise dans les postes occupés. Les dépenses des ménages sont en augmentation constante : logement, assurance, nourriture, impôts locaux, énergie, carburant, les cotisations mutuelles, tout continuent deprogresserfortement, alors que nos salairesstagnent, ou baissent !

 

Des bénéfices confortables …

 

Sur les concessions Vinci affiche un chiffre d’affaire en hausse en 2009 de 4.9 milliard d’euros, (source: Boursier.com), et cela malgré la crise. Ce sont des bénéfices qui sont en constante progression depuis des années.

 

 

Qui profitent toujours au même.

 

Tout d’abord, au niveau financier : 2010 aura été l’année où la direction d’ASF n’a pas voulu fixé le pourcentage d’augmentation des salaires pour 2011. Mais rassurez-vous, certains se sont largement servis : le numéro 2 de Vinci, Christian Labeyrie, a cédé pour 3.945.618,38 euros d’actions (valeur moyenne de 40 euros l’action) et a exercé pour 1.475.895 euros de stock-options (le 10 décembre 2010 ; valeur moyenne de 24 euros l’action) pour le mois de décembre 2010 (source : TradingSat).

 

 

C’est par la lutte que nous obtiendrons satisfaction !

 

Aujourd'hui et plus que jamais, il n'y aura que la colère qui pourra être salutaire pour        satisfaire  nos revendications. Les manifestations sur les retraites ont montrés que les travailleurs commencent à retrouver le chemin de la lutte et des revendications. Le taux ridicule des augmentations, l’injustice desaugmentations individuelles aux mérites c’est-à-dire à la tête du client, ce sont des raisons de nous mettre en colère

 

 

DSR : GONZALEZ Vincent

Publié dans SUD ASF DRE Narbonne

Commenter cet article