Lettre aux candidats à l'élection présidentielle

Publié le par SUD Autoroutes

M. Frédéric DUMOUCHEL

16 boulevard des Tuileries

Résidence le Vendôme

38300 BOURGOIN-JALLIEU

 

 

                                                                                   Bourgoin-Jallieu,

                                                                                   le 15 mars 2012

          Madame, Monsieur,

 

Vous êtes candidat-e à l’élection présidentielle.

 

Le syndicat SUD Autoroutes a décidé de vous interpeller sur le dossier autoroutes en France.

 

Tout d’abord, laissez-nous vous présenter notre syndicat.

 

SUD Autoroutes est une organisation syndicale française des salarié-es des sociétés

d’autoroutes et leurs filiales, des ouvrages à péages. Organisé en syndicat national, ce syndicat est membre de l'Union syndicale Solidaires. SUD est l’acronyme de « Solidaire, Unitaire et Démocratique ».

 

Le secrétaire général de SUD Autoroutes est Frédéric Dumouchel, élu le 8 avril 2011 lors du Congrès à Dijon.

 

Les différents syndicats qui composent SUD Autoroutes sont :

- SUD AREA (Autoroutes Rhône - Alpes)

- SUD APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône)

- SUD ASF (Autoroutes du Sud de la France)

- SUD ASF Brive (Autoroutes du Sud de la France Brive)

- SUD COFIROUTE (Compagnie Financière et Industrielle des Autoroutes)

- SUD ESCOTA (Autoroutes Estérel-Côte-d'Azur)

- SUD SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France)

- SUD SEA 14

 

Voici notre question :

 

Quelle est votre position sur la privatisation des autoroutes, bradée en 2006 aux géants du BTP à 14,8 milliards d'euros (inférieur de 10 milliards d'euros à sa véritable valeur selon la Cour des comptes), et ce qui en découle :

 

- Suppression de l’outil de travail par une déshumanisation abusive des péages au profit des voies automatiques entraînant une diminution drastique du personnel de 14% en moyenne (-20% chez APRR, -18% chez VINCI) qui s'accompagne d'une détérioration des conditions de travail (ex. :+26 % des accidents du travail et +23% du taux de gravité en 1 an chez VINCI) et de l'accueil,

 

- Dégradations des conditions de travail des agents autoroutiers mettant gravement en cause la sécurité des usagers,

 

- Pressions subits par l'ensemble des personnels administratifs et sur l’effondrement du dialogue social, etc… ?

 

Dans l’attente de votre réponse que nous publierons sur nos sites Internet et sur les réseaux sociaux,

 

Veuillez croire, Madame, Monsieur, en l’assurance de notre sincère considération.

Frédéric DUMOUCHEL, Secrétaire Général de l'Union Syndicale SUD Autoroutes

Commenter cet article