Les organisations syndicales tirent la sonnette d'alarme !

Publié le par OS

22/12/2010 – Communiqué de Presse

Autoroutes :

Les organisations syndicales tirent la sonnette d’alarme !

 

Pour la première fois le secteur autoroutier se retrouve sans accord salarial pour l’année 2010.

Depuis le rachat en 2006 des sociétés d’autoroutes notamment par les grands groupes de BTP, l’échec des négociations de branche marque le tournant d’une nouvelle politique du secteur autoroutier.

 

INQUIETUDES DES ORGANISATIONS SYNDICALES.

Le secteur autoroutier, sous la gouvernance de grands groupes du BTP, n’a jamais été aussi

prospère, même en période de crise économique. L’emploi (jusqu’à 18% de perte d’effectifs), les

conditions de travail et maintenant le filet de sécurité que peut apporter une branche professionnelle,

subissent des dégradations sans précédent. La communication rassurante des entreprises ne suffit

pas à masquer la réalité du secteur désormais en crise sociale à tous les échelons.

 

UN SECTEUR ECONOMIQUE POURTANT FLORISSANT.

Le secteur autoroutier bénéficie d’un modèle économique très rentable, en situation de monopole,

bénéficiant d'augmentations de tarif annuelles garanties, de gains de productivité considérables du fait de l'automatisation, de l'ouverture de nouveaux tronçons, permettant une augmentation constante du chiffre d’affaires. Alors que les perspectives à moyen et long terme sont florissantes, les sociétés d’autoroutes se comportent en moins disantes pour ne satisfaire que l’actionnariat.

Les organisations syndicales du secteur ont d’ores et déjà tiré la sonnette d’alarme, et n’entendent

pas laisser la situation se dégrader.

2011 sera t-elle celle de la remise en cause de la privatisation du secteur ?

 

A PROPOS DU SECTEUR AUTOROUTIER (CHIFFRES CLES 2009).

 

• Asfa : branche professionnelle employeurs constituée de 18 sociétés - 8629 KM

• +2 % de transactions payantes + 1,2% de trafic total (vl-pl)

• Chiffre d’affaires : 7,78 milliards d’euro (HT) (+2,5 % Par rapport à 2008 )

• 15 407 salariés CDI et 685 CDD

• Perte d’effectifs de 2007 à 2009 (chiffres des bilans sociaux) :

ASF : -9,8% APRR : - 6,2% SANEF : - 6,67% ESCOTA : -18%

Publié dans négociations en cours

Commenter cet article