La mobilisation s'amplifie, passons un cran de plus !

Publié le par SOLIDAIRES

La mobilisation s’amplifie, passons un cran de plus !

 

Plus de 3 millions de manifestants, la mobilisation touche de nouveaux secteurs, notamment dans le privé, le projet de loi sur les retraites doit être retiré. Les manifestations confirment les sondages : une majorité des salariés du privé et du public, des jeunes, des chômeurs et des retraités, rejettent le cœur même de la réforme de Sarkozy et ne sont pas dupes de ses aménagements à la marge.

L’intoxication gouvernementale sur l’inéluctabilité du report à 62 ans de l’âge légal du droit au départ et à 67 ans pour une retraite sans décote ne fonctionne plus. L’aggravation des injustices et des inégalités engendrées par leur contre-réforme et le choix de faire supporter l’essentiel du financement par les salariés ne passent plus.

Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement, l’idée qu’il existe des alternatives crédibles grandit de jour en jour notamment celles appuyées sur une nouvelle répartition des richesses pour maintenir et améliorer le système de retraites par répartition.

Pour imposer d’autres choix à ce gouvernement et au MEDEF, l’Union syndicale Solidaires appelle tous les salariés et salariées, chômeurs, jeunes, retraités, à mettre toutes leurs forces dans la bataille, à débattre partout de la nécessité d’un mouvement de grève prolongé.

L’intersyndicale se réunit ce vendredi 24 septembre pour décider de nouvelles mobilisations. Pour l’Union syndicale Solidaires le prochain rendez-vous doit avoir lieu avant les débats parlementaires au Sénat. La proposition de manifestations partout le week-end permettrait à toute la population de montrer son rejet du projet de loi.

C’est maintenant qu’il faut frapper fort pour inscrire une nouvelle page de conquêtes sociales.

Commenter cet article