La bête noire de Nicolas Sarkozy

Publié le par marianne 2

Le Smic, la bête noire de Nicolas Sarkozy

 

Il devra sans doute patienter jusqu'en 2012 pour le voir disparaître, mais Nicolas Sarkozy a déjà mis tout en œuvre pour éliminer le Smic. Le salaire minimum doit en effet affronter un nouvel adversaire, le RSA plus capable de lutter contre la pauvreté.

Sarkozy veut-il éliminer le Smic ? Oui, et ça fait un moment qu'on le dit. Même s'il n'aura pas le temps de l'achever d'ici 2012, il a ouvert la brèche. Puisque notre amie Elsa Fayner s'empare de la question sur son blog « Et voilà le travail », nous en remettons une couche.

Avec le choix qui a été fait pour 2011 de ne toujours pas aller au-delà de l’obligation légale d’augmenter le Smic, c’est la cinquième année de suite que le gouvernement s’attaque au filet de sécurité que garantissait le salaire minimum.

Alors même que, depuis 2002, la pauvreté ne cesse à nouveau de gagner du terrain en France, comme le constate l’Insee. Et alors même qu’en 2008, la moitié des Français vivait avec moins de 1 580 euros par mois. Autrement dit, le gouvernement refuse de donner un «coup de pouce» au Smic alors que 20% des salariés gagnent moins que le salaire qu’il est censé garantir, et alors que 50% des Français ont un revenu égal ou inférieur à 1,6 Smic.

 

Une disparition annoncée

 

C’était pourtant prévu. Le 18 septembre 2007, au Sénat, le Président de la République présentait sa politique sociale à venir. Parmi les points abordés, le Smic, jugé décourageant pour les entreprises.

Commenter cet article