Courrier au Directeur de la DRE AMP

Publié le par sud asf dre Agen

M. Patrick NOT                                                                A l’attention de Monsieur Nicolas Schwab

Délégué Syndical Régional                                              Directeur Régional DRE AMP

DRE Aquitaine Midi-Pyrénées                                         Lieu-dit Gaussens – BP 40037

                                                                                     47901 Agen cedex 09


 

Toulouse le 07 novembre 2011


 

Sujet : écart de salaire inadmissible.

 


                                                                      

Monsieur le Directeur régional,

 

Suite à notre question en réunion des délégués du personnel au mois de septembre concernant le calcul des congés payés, les ouvriers autoroutiers se sont rendus compte que le montant de cette prime pouvait être du simple au double et voire plus.

 

Des ouvriers autoroutiers de la DRE AMP de quasiment la même ancienneté se sont rendus compte que, dans leur district respectif, qu’ils pouvaient avoir des différences de salaire brut mensuel de 250 à 350 €.

 

De plus les salariés ayant fait des passerelles à la viabilité ont pour la plupart des salaires bruts mensuels encore une fois plus élevés que des ouvriers autoroutiers habilités, formés et aptes à faire toutes les tâches demandés dans notre métier.

 

La colère commence à monter sur certains sites et le dégout s’installe au sein des équipes, ce qui engendre une démotivation totale du travail bien fait.

Je vous demande donc en conséquence de regarder sur tous les sites l’ancienneté et les salaires de chaque ouvrier autoroutier et d’essayer de trouver une solution à cette disparité de salaire inadmissible.

A titre d’exemple 250€ X 13 = 3250€ annuel brut.

Sachant que cela augmente automatiquement le taux horaire et cela influe sur toutes les majorations de poste sous convention 37 et 51.

Bien entendu cela se reporte aussi sur la prime de participation et d’intéressement.

Je me tiens à votre disposition pour développer ma demande et trouver une solution concrète et durable pour ces salariés qui aujourd’hui se sentent humiliés et pris pour des moins que rien par Vinci Autoroutes.

Dans l’attente d’une réponse de votre part Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.    

 

 

 

 

Le Délégué Syndical Régional                                                                     

SUD-ASF DRE Aquitaine Midi-Pyrénées

Patrick NOT

Publié dans SUD ASF DRE Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article