Compte rendu DP du 01 Juin 2010 DRE Languedoc Roussillon

Publié le par ASF

LA SEANCE EST OUVERTE A 14 H 00

 

 

 QUESTIONS ECRITES POSEES EN SEANCE

 

Q : 2010.06.01

 

Le W.E de PENTECOTE de tous les dangers sur le DT de Narbonne

Pour le long week en d de la Pentecôte, les 21, 22,23 mai, l’encadrement Péage du district de Narbonne n’a pas jugé bon de remplacer le superviseur Péage absent en P2 sur les gares de Sigean/Leucate pendant ces 3 jours, l’absence du vendredi P2étant connue de longue date, celle du samedi et du dimanche, confirmé le vendredi 15h

On peut légitimement penser que cette décision est des plus dangereuses.

En effet, ce week end de fort trafic, par grand beau temps, aucun responsable n’était présent en permanence en P2 sur ces 2 gares, es seuls agents sur ces sites étant des intérimaires ou saisonniers.

Comment peut- on prendre un tel risque quand on connaît les pointes de trafic qui caractérisent ces deux gares ?

Nous en voulons pour preuve la situation de la gare de Sigean en milieu de journée de dimanche 23 mai.

Un véhicule de sécurité a du venir protéger le bouchon créé par le péage et qui débordait sur le tracé, avec tous les risque d’accidents potentiels que cela implique, car le trafic s’écoulait uniquement sur les deux VTP de la gare, la 3ème étant inutilisable en mode manuel, gabarit bloqué en attente de renouvellement !

Mais aucun responsable de poste n’était là pour prendre les bonnes décisions.

De telles expériences sont inconcevables sur des périodes aussi risquées.

Nous vous demandons de prendre les mesures nécessaires afin que de telles aberrations ne se reproduisent plus.

Les superviseurs en P2 sur les gares de Narbonne vous en remercient par avance.

 

Réponse

 

Suite à un arrêt maladie de dernière minute, il n’a pas été possible de remplacer le superviseur prévu en poste en P2 sur les gares de Sigean et Leucate, le samedi 21 et dimanche 22 mai dernier.

Pour pallier à cette situation, il a été positionné un technicien péage intérimaire sur un horaire 12-20h sur la gare de Sigean sur ces deux jours.

Il ne s’agit donc pas d’une prise de risque mais simplement d’une impossibilité de remplacer un superviseur péage par un autre salarié disposant des mêmes qualifications. Cette impossibilité est du à l’accumulation de plusieurs facteurs dont notamment le grand nombre de salariés en congés ce weekend là.

A noter que dès le lundi 23 mai, il a été procédé au remplacement de ce superviseur malade par un superviseur titulaire sur ce secteur de Sigean/Leucate.

La protection bouchon a effectivement eu lieu mais n’a duré qu’environ un quart d’heure et n’a pas amené de difficultés particulières aux salariés en poste.

 

Q : 2010.06.02

 

Monsieur le directeur

Il y a sur le district de Narbonne, activité péage, un profond malaise qui commence à s’instaurer. A cela plusieurs raisons :

Depuis six mois les innovations et procédures péage évoluent à un rythme effréné, il ne se passe pas quinze jour sans qu’une nouvelle procédure n’apparaisse ou ne soit modifiée.

Mise en place des nouvelles VTP

Mise en place du « logiciel de gestion » JUPITER

Mise en place de nouvelle version de ce logiciel JUPITER 2

Mise en place de nouvelles procédures « banque »

Mise en place de la GMAO

Mise en place de la nouvelle interface « SHAREPOINT »

Modifications multiples du logiciel caissier

Avènement de la nouvelle gare de Béziers Cabrials (encore de nouvelles versions de fonctionnement de VTP et transport de fonds, sans que tout le personnel amené a y travailler ne soit correctement formé)

Avec l’arrivée (brutale il est vrai) du beau temps, le trafic s’est rapidement densifié ce qui n’est pas pour améliorer les conditions de travail.

Cerise sur le gâteau, l’encadrement péage continue à réduire volontairement et d’une manière drastique le personnel en place.

Exemple type : ce week-end de Pentecôte, un seul superviseur était initialement prévu pour gérer les gares de Narbonne est, Narbonne Sud, Sigean et Leucate (P2 le vendredi 22 mai)

Suite à une absence (connue le vendredi 22 mai en milieu d’après midi) cette situation dangereuse s’est renouvelée (P2 samedi 23 mai, P2 dimanche 24 mai, P2 samedi 29 mai)

Des intérimaires néophytes dans le travail se sont retrouvés seuls sur les gares de Sigean et Leucate en P2 les 23 et 24 mai par fort trafic.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le gens ne vont pas effectuer leur poste avec une grande sérénité.

Pour éviter que cette situation ne se dégrade encore avec tout ce que cela pourrait engendrer, (absences, maladies ou pire) nous vous demandons :

1) De former correctement tout le personnel qui pourrait être amené a travailler sur un nouveau site, avec de nouvelles machines et dans un nouvel environnement,

2) De figer les procédures et de geler les changements techniques pendant les périodes à fort trafic (juin, juillet, août)

3) De mettre suffisamment de personnel en place sur les gares en périodes de fort trafic (juin, juillet, août)

4) Et surtout de remplacer SYSTEMATIQUEMENT les absences (maladie ou autre) du personnel initialement prévues dans le tour de service.

Sans une réponse claire, nette et point par point de votre part, suivie d’une réaction de comportement de l’encadrement, nous mettrons les gens devant leurs responsabilités.

 

Réponse

 

Depuis quelques mois un certain nombre de logiciels ou plus simplement des évolutions d’outils sont mis en place et il apparait normal que certains salariés aient des appréhensions. Cependant, ces outils ou nouvelles procédures sont des évolutions nécessaires pour satisfaire au mieux nos clients et sont développés dans un souci de faciliter à terme le travail à nos salariés.

Pour les salariés plus particulièrement affectés à la gare de Béziers Cabrials ou susceptible de s’y rendre, ils ont été ou seront formés sur le TIS sans arrêt avant l’ouverture afin de se familiariser avec les nouvelles procédures liées à cet équipement.

En outre, une visite du site a été faite et il est prévu une présence renforcée de l’encadrement péage ainsi que des techniciens du service GME sur les premiers temps de l’ouverture afin de parer le plus rapidement possible aux problématiques éventuelles.

Le jour même de l’ouverture des salariés des sociétés prestataires ayant participé à la construction de la gare, seront également présents.

En ce qui concerne les saisonniers et le personnel intérimaires, ceux-ci reçoivent une formation de 4 à 5 jours (soit environ 40h) sur l’ensemble des procédures péages ainsi que sur les règles de sécurité.

Ces formations sont assurées par des salariés dédiés à cette tâche et qui pratiquent cela en général depuis plusieurs années.

Pendant les périodes à fort trafic, certaines procédures sont mises en suspend tels que l’itinérance pour le district de Narbonne par exemple.

En outre, des renforts de saisonniers sont prévus sur l’ensemble de l’été et leur nombre varient selon les districts.

Enfin, pour ce qui est du remplacement des absences, il n’est pas systématique et dépends du poste occupé par le salarié et du niveau de trafic observé.

Un certain nombre de dispositions conventionnelles (salariés en disponibilité salariés volontaires), ainsi que des intérimaires sont à la disposition des responsables de postes pour pallier si besoin à des absences.

Ainsi, nous rappelons qu’il appartient à l’encadrement péage et notamment au superviseur en poste d’estimer ou non sur le moment en fonction des paramètres de trafic en sa possession la nécessité de faire appel ou non à l’une de ces modalités.

 

Q : 2010.06.03

 

Monsieur le directeur

Nous vous demandons que, sur les comptes rendus et autre documents, vous vous passiez d’abréviations et que TOUS les termes employés soient clairement explicités.

 

Réponse

 

Nous en prenons note et tacherons d’y prêter attention dans nos différents comptes rendus lors des instances représentatives du personnel.

 

Q : 2010.06.04

 

Monsieur le directeur

Suite au complément de l’augmentation salariale équivalent à 1,02%, nous souhaiterions savoir si le prorata rétroactif depuis le mois de janvier prendra en compte les majorations effectuées par les salariés concernés ?

 

Réponse

 

La revalorisation de l’augmentation salariale est effectivement faite de manière rétroactive au mois de janvier et prend en compte les majorations éventuellement effectuées par les salariés concernées.

 

Q : 2010.06.05

 

 

Monsieur le directeur

Quel avenir pour les contrats de professionnalisations de Narbonne et Carcassonne ?

Leur rémunération inclue-t-elle tous les accessoires paniers, C37, majorations diverses, etc…) ?

 

Réponse

 

L’avenir des contrats de professionnalisation pourra être éventuellement examiné en fonction d’une part de l’existence de besoin durable des districts concernés, et d’autre part, si aucune mobilité interne n’est envisageable. En outre, leur candidature sera également examinée en fonction de leur implication quotidienne dans leurs activités.

 

 

QUESTIONS ORALES EVOQUEES EN FIN DE REUNION

 

Problème de chaussures sur Sète.

 

Au cas où des problèmes de chaussures persisteraient, il faut se diriger vers la maitrise

d’encadrement afin qu’ils puissent régler le problème.

 

Alarme qui se déclencherait tous les 1/4 d'heure

 

Le problème a été évoqué en DP du 4 Mai 2010. Le service Gestion Maintenance et

Equipements (GME) est mobilisé sur les sujet et le problème est en cours de règlement.

 

Pause et retrait de signalisation sur BAU

 

Concernant la pose de BAU liée aux travaux, la pose est généralement demandée aux patrouilleurs et cela sur de très courtes distances (de 100 à 200 ml).

Au-delà, l'intervention doit être réalisée par 2 agents viabilité .

Dans le cas contraire c'est la viabilité qui devrait être mobilisé pour ce type d'intervention

 

Dimanche, pose de signal par rapport à une réparation de joint

 

Nous avons à 2 reprises eu à intervenir sur du rebouchage de nid de poules qui se sont formés au niveau de joints de chaussée. Pour ces 2 interventions de très courtes durée (environ 10’), nous avons opté de les réaliser sur isolation d'urgence avec nos patrouilleurs en choisissant un créneau horaire de jour et un jour de faible trafic (200 à 300 V/H) d'où le dimanche. Ce type d'intervention est bien maitrisé par nos patrouilleurs et se pratique aussi de leur propre initiative pour le même type d'incident.

 

Problème concernant le poids maximum embarqués dans les camions lors des poses ou retrait de signalisations… et sur la responsabilité du patrouilleur en cas de contrôle ou d'accident…

 

1. Le chauffeur doit faire remonter toute anomalie sur son véhicule et son chargement. En cas

de doute nous avons des pesons qui nous permettent de vérifier

 

2. Des problèmes sur la BOM ont été signalés par les agents (suite relevés bascule décharge).

Dans ce cas et si justifié nous avons rajouté une tournée pour rester conforme sachant que

nous avons des surcharges ponctuelles dues à l'utilisation abusive de nos containers par des

artisans peu scrupuleux (déchets de maçonnerie)

 

3. Pas d'autres problèmes signalés sur autres camions.

 

- Installation des VTP à BRAM: apparemment elles tomberaient souvent en panne

Publié dans SUD ASF DRE Narbonne

Commenter cet article