CFDT : Edouard Martin le traitre

Publié le par M

Edouard Martin, le traitre de Florange au service de l’europeïsme destructeur.

Publié le 18 décembre 2013 par Machefer

Edouard Martin est un militant de la CFDT. Autant dire un petit soldat du socialisme français. Ce syndicat ne peut en effet plus cacher sa proximité avec la mafia PS.

Edouard Martin va à la gamelle du PS en se présentant comme tête de liste aux européennes. Il va tenir la pelle aux fossoyeurs qui creusent le trou dans lequel on enterre le peuple français. Edouard Martin appartient à une organisation qui a voté l’ensemble des traités européens. À l’instar de la CGT, la CFDT n’a pas caché sa volonté de voir Sarkozy remplacé par Hollande. C’est ce syndicat qui a signé en début d’année l’accord national interprofessionnel, véritable guillotine pour les salariés français. C’est la CFDT qui vient d’accepter l’allongement de la durée de cotisation qui porte la retraite à 66 ans, alors qu’en 2010, ils manifestaient, main dans la main avec le PS, contre cette proposition.

Il n’est pas étonnant de voir aujourd’hui le représentant de la CFDT, Edouard Martin, trahir ses engagements… c’est ce qu’on lui a appris au sein de son syndicat.

Le traitre de Florange dit vouloir continuer la lutte pour la sidérurgie. Là encore, nous sommes rassurés, Edouard Martin ne s’est pas trompé de boutique : il ment comme un socialiste.
Car le groupe PSE auquel appartient le PS au parlement européen considère la libre concurrence, l’euro, le dumping social, la mondialisation, l’Europe fédérale, la lutte contre le protectionnisme comme devant être l’alpha et l’oméga de la politique à mener partout en Europe. En rejoignant le PS Edouard Martin, ami intime de l’inculte ministre de la culture, aurélie Filippétti, sait parfaitement qu’il ne pourra jamais défendre les intérêts des salariés.

Son seul acte de bravoure est donc d’oser faire aujourd’hui un joli bras d’honneur à tous ses amis de Florange.

Commenter cet article