Avis de CE région Aquitaine-Midi Pyrénées sur le bilan social, le travail à temps partiel,la diversité et égalité des chances

Publié le par DRE AMP

Avis du Comité d’établissement de la DRE Aquitaine-Midi Pyrénées sur:


1) Le bilan social 2011
2) Le rapport annuel 2011 « Travail à temps partiel »
3) Le rapport annuel 2011 « Diversité et égalité des chances »


Les élus du Comité d’établissement de la DRE AMP constatent que la baisse globale des effectifs a continué à un rythme soutenu en 2011 : -29 soit 4.52% des effectifs présents au 31/12/2010. Cette baisse engendre une charge de travail de plus en plus importante et difficilement gérable pendant le poste de travail, dans l’ensemble des filières. Ils notent une hausse importante des accidents du travail, en 2011, qui se traduit par un taux de fréquence de 28.85 et un taux de gravité de 2.40. La corrélation avec l’accroissement de la charge de travail, dénoncée ci-dessus, devrait faire l’objet de la part de la Direction d’une étude approfondie.


Les élus du Comité d’établissement de la DRE AMP tiennent à souligner la hausse notable du nombre de licenciements et de ruptures conventionnelles.


Les élus du Comité d’établissement de la DRE AMP relèvent que la différence entre les salaires « Hommes » et « Femmes » est encore importante et demandent que la lutte contre cette discrimination s’accentue afin d’accélérer le processus constaté depuis 2 ans.


Les élus du Comité d’établissement de la DRE AMP sont d’accord pour que soit formalisé les indicateurs du Titre IV du Titre III du rapport annuel 2011 « Diversité et égalité des chances » afin de les faire vivre.
Les élus du Comité d’établissement de la DRE AMP demandent que les actions prévues au plan « Actions junior » soient vraiment pris en compte et fassent l’objet d’une politique ambitieuse. Ils prennent note du recrutement de 2 jeunes salariés cadres effectués en 2012.


Les élus du Comité d’établissement de la DRE AMP constatent que les modalités de passage à temps partiel ne sont pas appliquées. En effet, la réalité vécue est différente. Le salarié qui demande un temps partiel doit soit effectué les même tâche de travail dans un laps de temps inférieur soit ces tâches de travail sont mutualisés avec le reste du groupe.
Les points évoqués ci-dessus font l’avis des élus présents ce jour du Comité d’établissement de la DRE AMP.

Publié dans CCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article