Avec SUD ça bouge !

Publié le par SUD SANEF

Avec SUD ça bouge

 

Licenciement abusif  

SANEF condamnée    

Je me prénomme Caroline et je travaillais en tant que Receveur Intermittent sur le district de Béthune.         
SANEF m’a licencié le 28 août 2008 pour
raisons de santé.

Assistée du syndicat SUD SANEF, je ne me suis pas laissée faire et avec Valère LELIEVRE nous avons porté l’affaire devant le Conseil de Prud’Hommes de Béthune qui a condamné la SANEF pour licenciement sans cause réelle et sérieuse et à verser des indemnités de licenciement.

 Je tiens tout d’abord à ne pas remercier la hiérarchie de SANEF pour leur manque de compassion lors mon licenciement pour raisons médicales

 Je ne remercie pas non plus les élu(es) CFTC CFDT FO CGC et UNSA du comité d’établissement de Senlis pour leur mesquinerie et leur peu de cœur d’avoir refusé de donner, en 2008, les cadeaux de noël SANEF à mes filles. (Et dire qu’ils prétendent faire du social …)

  ALORS, pas de grand merci à tous ceux qui m’ont laissé « au bord de la route ».


FELICITATIONS au syndicat SUD SANEF, pour m’avoir constamment épaulé lors de ce procès.

Vraiment, y a pas photo, si vous avez des problèmes avec SANEF

C’est SUD qu’il faut contacter.             Caroline 

Le jugement :

En application de l’article L.1226-2 du Code du Travail, qui précise que l’emploi proposé est aussi comparable que possible à l’emploi précédent et que l’employeur et tenu à la mise en œuvre de mesures telles que mutations, transformation ou aménagement du poste de travail, il y lieu de constater, compte-tenu des débats et des pièces produites, que les recherches dans le groupe n’ont pas été totales puisque le groupe ABERTIS n’a pas été contacté. Il est surprenant que la SANEF n’ai pu reclasser Mme…. Alors que celle-ci avait accepté ne place de conseiller clientèle qui était adapté aux capacités de la demanderesse.

De ces faits, le Conseil de Prud’Hommes de Béthune considère que la rupture est abusive et condamne la SA SANEF.

Encore une belle victoire pour SUD SANEF et Valère LELIEVRE qui rappelle qu’il sera toujours présent pour défendre les salariés ……       N’en déplaise à SANEF.

Agents SANEF méfiez-vous de ces responsables syndicaux qui associent belles paroles et beaux tracts et qui vous laissent tomber dés qu’il faut s’opposer au patron. Méfiez-vous de ces délégués syndicaux qui sont prêt à RIEN pour préserver leur confort et qui continuent de signer des accords lamentables détruisant nos emplois et nos conditions de travail.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article