ferroutage ! ca y est !!!

Publié le par presse

La plus longue "autoroute ferroviaire" en Europe est née
BETTEMBOURG, Luxembourg (Reuters) - "L'autoroute ferroviaire" Luxembourg-Perpignan, qui doit transporter près de 30.000 camions par an, a été inaugurée jeudi.
Avec 1.000 km, elle est la plus longue d'Europe.
"Aujourd'hui nous réalisons un pas important pour l'Europe, pour un transport sécurisé et en matière de protection de l'environnement", a déclaré le ministre français des Transports, Dominique Perben, qui a inauguré ce système de ferroutage en compagnie de son homologue luxembourgeois, Lucien Lux, à Bettembourg, la gare de fret du Grand-Duché.
Dominique Perben a salué dans ce projet "l'exemplarité de la collaboration" entre les deux Etats mais aussi entre des entreprises publiques et privées.
La liaison entre Bettembourg et Le Boulou (Pyrénées orientales) sera exploitée par Lorry-Rail, société de droit luxembourgeois dont le capital est détenu par la Caisse des dépôts et consignations (42,6%), Vinci Concessions (19,9%), la SNCF (12,5%), les Chemins de fer luxembourgeois (12,5%) et Modalohr (12,5%), l'industriel qui a mis au point les wagons et le système de chargement.
L'aménagement du gabarit de la voie, les équipements et les infrastructures représentent un investissement de 62,5 millions d'euros, dont 36 pour la France, 20 par Lorry-Rail et 6,5 par le Luxembourg.
Lucien Lux a, pour sa part, rappelé les objectifs affichés par l'Union européenne en matière d'économies d'énergie lors du dernier sommet de Bruxelles. "Le rail utilise l'énergie trois fois plus efficacement que la route tout en permettant des vitesses élevées en toute sécurité", a-t-il dit.
900 EUROS PAR SEMI-REMORQUE
Les ministres ont assisté, sous la pluie, au chargement de quatre premières remorques avant de monter, pour quelques centaines de mètres, sur la motrice ornée des drapeaux français, luxembourgeois et européen.
Ce premier convoi, qui devait partir dans la soirée pour atteindre Le Boulou, près de Perpignan, vendredi matin, ne constitue encore qu'un test.
L'exploitation commerciale, avec une capacité de 40 remorques sur chaque train et une liaison dans chaque sens, toutes les nuits, débutera le 2 juillet. C'est moins de 5% du trafic routier effectuant cette liaison, selon l'exploitant.
L'énergie consommée par le train représentera en revanche une réduction de 80% des émissions de CO2 par rapport à un trajet routier et le temps de parcours sera de 14 heures et demie, contre 17 à 22 heures sur autoroute.
Autre argument destiné à séduire les transporteurs, le service sera assuré sept jours sur sept, tout au long de l'année, dimanches et jours fériés compris.
Les tarifs annoncés, 900 euros par semi-remorque et par voyage pour les "clients réguliers", se veulent compétitifs, à savoir 10% moins cher que sur autoroute selon Lorry-Rail.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article