Déclaration sur le BILAN SOCIAL 2006 faite au CE d'ORANGE

Publié le par SUD Orange

Déclaration sur le BILAN SOCIAL 2OO6 faite au  CE d’Orange  le 27 Mars 2007
 
 
Depuis sa création en Mai 2001, le syndicat SUD ASF déplore à chaque présentation des Bilans sociaux la baisse des effectifs. Force est de constater que le bénéfice progresse chaque année, mais que les effectifs, eux,  fondent comme neige au soleil.
 
La mise en place du réseau Vallée du Rhône n’est peut être pas pour rien dans cette baisse des effectifs et par la détérioration des conditions de travail de l’ensemble des salariés des deux DOX : c’est la casse sociale des temps modernes, ces fameuses restructurations où le nombre d’emplois diminue sans jamais en donner l’impression !
 
SUD, s’inquiète encore plus aujourd’hui de voir arrivée de nouveaux dirigeants au sein d’ASF et du changement prochain de gouvernement. Les engagements pris par ces derniers continueront t-ils au yeux de VINCI à perdurer ?
 
La baisse des effectifs, déjà constaté les années précédentes, ne fait que s’accélérer avec une baisse en 2006 de 7.66% soit 76 agents de moins pour la seule DOX d’Orange. Nous constatons tous les jours, la détérioration des conditions de travail des salariés ici ou là : problèmes pour obtenir des congés, des files d’attentes qui s’allongent dans tous les échangeurs et barrières, des agents de contrôle péage qui effectuent de plus en plus d’heures en cabines au lieu d’exercer leurs véritables missions …  
 
A SUD, nous défendons des valeurs et des principes qui sont loin de ceux appliqués par VINCI. Nous souhaitons une société moins automatisée, au service des hommes et des femmes et non pas organisée seulement pour le profit de quelques-uns. Nous refusons de travailler plus pour gagner moins, de perdre d’année en année du pouvoir d’achat. Nous ne cautionnerons pas l’argent roi au détriment de l’emploi, lui aussi créateur de richesse !
 
En privatisant notre entreprise, nos gouvernements ont fait évoluer le statut et le mode de gestion d’ASF, société créatrice d’emploi il y a peine 5 ans. Aujourd’hui, ASF est entrée dans les méandres du conglomérat VINCI. Quand la participation et l’intéressement flambent, ce sont d’abord les résultats financiers du Groupe qui flambent : le résultat net d’ASF pour 2006 est en forte hausse, ceci grâce aux débuts de synergies des services et à l’automatisation à outrance des péages (en résumé grâce à tout ce qui tue l’emploi d’une façon ou d’une autre). 
 
Et après 2007, quand tout aura été regroupé, quand l’effectif aura fondu, que restera t-il pour accroître les résultats et maintenir la participation et l’intéressement à leur plus haut niveau ?

Publié dans SUD ASF Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article