déclaration SUD DRE NIORT au CE du 11/12/2006

Publié le par SUD

DECLARATION SUD AU CE et CHSCT DU 11 DECEMBRE 2006
 
 
 
Le syndicat SUD a signé les conventions 65 et 66 .Leur mise en œuvre pour l’année 2006 a été un défi important et difficile à mettre en place, compte tenu du délai imparti.Le syndicat SUD, malgré son désaccord quand aux modalités d'applications établies de façon unilatérale par la direction, a accepté de laisser du temps à la hierachie pour la mise en pratique de ces accords.
Malgré l’ampleur de tout le travail accompli par les chefs de gares, le service RH, les organisations syndicales, et les groupe de travail ; force est de constater qu'après un an de rodage à la mise en place de ces accords des parties essentielles et incontournables de ces accords ne sont pas toujours respectées.
Devant ces difficultés  la direction de Niort a continué à vouloir appliquer ce qui l'arrangeait.
 
Cette même direction n’a pas hésité à passer en force en ne respectant pas les accords 65 et 66 sur :
-         le nombre de jours de travail effectif
-         le jour de repos fixes pour les agents modulés
-         l’intégration dans le TFA de journée réunion ou formation
-         le repos avant et après le congé principal
-         etc.…. etc.
 
Au cours de l’année 2006, des commissions de suivi des tours ont été réalisées pour établir des constats afin de pouvoir mettre en place de règles d’élaborations des tours de service 2007. Quelques règles définies lors de ces réunions ont permis certaines évolutions.
 
SUD ne doute pas de l’investissement et des efforts de la hiérarchie. Il manque juste l'essentiel: la volonté de faire appliquer cet accord dans son intégralité et non la ou ça l'arrange. Le discours ne suffit plus et SUD n'est pas venu pour écouter une langue de bois
 
Pour SUD la Direction ne respecte pas les accords les accords 65 et 66 tant dans la forme que dans l'esprit.
Par exemple :
 
-         La redistribution de la fixité dégagée est aujourd’hui au plancher minimum pour la plupart des salariés modulés, c’est bien une volonté forte de la direction de ne pas la faire évoluer comme la stipule la convention 66. Les périodes de fixité inscrites au tour doivent s’étaler sur 3 jours successifs au minimum. Nous sommes d’accord avec la direction, c’est aussi notre demande et les souhaits des salariés modulés mais nous  avons le certitude que ce problème est lié a l’organisation et qu'un travail plus sérieux effectué en amont, aurait donné bien plus de semaine de 3 jours minimum.Les congés des TFA auraient pu servir a cela par exemple .Constatation faite sans aucun procès d’intention. Ce n’est pas le dernier jour qu’il faut travailler les tours pour l’année.
 
       -    On retrouve toujours et encore dans le nombre de jour de travail effectif, des journées de réunion ou formation inclus dans le TFA. Cela n'est pas normal et n'est pas prévu comme tel dans les accords 65 et 66.
 
Concernant le positionnement d’un jour de repos avant et après la date du congé principal, nous vous demandons, dans les plus brefs délais et non votre engagement qui ne nous satisfait pas, d’appliquer la consigne de votre DRH, courrier en date du 24/11/12 par M. LELEU.
 
Notre syndicat SUD vous demande la tenue d’une réunion de suivi des accords 65/ 66 en début d’année 2007 et ce avant la réunion équivalente au niveau central, pour une étude, entre autres, des aspects suivants :
 
 
 
-         Enchaînements de postes TFA, Modulé
-         Bilan de l’équité année 2006 TFA et Modulé sur un même groupe de gare
-         Redistribution de la fixité pour les modulés.
-         Equité sur les salaires pour 2007 après analyse de 2006
 
 
Le respect de cette équité est important et indispensable pour que ces accords soient acceptés et bien vécus par les salariés.
 
 Sud pour l’ensemble des tours 2007 donne un avis défavorable.
 
 Pour les TSA viabilité pas de remarque particulière.

Publié dans SUD ASF DRE Niort

Commenter cet article