SUD ASF : Une réelle alternative !

Publié le par SUD ASF

SUD : Une réelle alternative !     

 

 

 

 Elections professionnelles : Dans un contexte morose ou Vinci  continue  sa lente mais inexorable restructuration des ASF avec sa cohorte de suppressions de postes, se pose, pour de nombreux salariés la question du positionnement des syndicats face à ces douloureux changements.

Deux  stratégies s’affrontent.

L’une, celle d’une majorité de syndicats, qui, ayant perdu toute envie de réelle force de proposition et donc d’opposition, se contentent d’accompagner la direction dans son travail de déstructuration au profit … du profit. Une multitude de tracts, politiquement très corrects et affirmant ici une lutte victorieuse arrachée grâce a leur travail opiniâtre, la un bras de fer gagné contre les dirigeants permettent de masquer la réalité, qui consiste le plus souvent à contacter la direction avant et après une négociation afin de présenter en séance des arguments que la direction fera semblant de découvrir et donc d’accepter comme une concession. Ils se présentent alors comme interlocuteurs privilégiés et ils le sont malheureusement car ils signent quasiment tous les accords présentés !

L’autre consiste à s’opposer à quasiment tout ce qui est proposé. Un bras de fer réel s’engage, mais totalement stérile puisque le but n’est fondamentalement pas d’aboutir à un quelconque accord mais de mettre en porte à faux les signataires, en s’arrogeant une seule vérité, celle de la lutte pour la lutte avec des demandes décalées par rapport à la réalité ! Une opposition stérile en quelque sorte qui amène une négation même du dialogue. La, pratiquement aucuns accords signés.

SUD ne se retrouve pas dans ces deux positionnements et ce pour plusieurs raisons. SUD ne négocie pas dans les couloirs et mène une opposition, qui, si il le faut, saura prendre tous les moyens nécessaires (y compris la grève) mais entamera toujours un dialogue pour essayer de réellement négocier et d’aboutir à quelque chose pour les salariés.

Ce positionnement représente une réelle alternative à ce que doit être un partenaire social conscient de ses responsabilités et qui doit refuser la compromission mais aussi un idéalisme utopique. Ne pas emmener les salariés dans des impasses et ne pas les lier à une dégradation voulue par la direction.

Pour exemple SUD a signé  l’accord Telecom de façon responsable parce que les salariés l’ont largement demandé mais n’a pas signé les accords sur les augmentations individuelles, accords injustes qui comme nous le craignions valorisent plus le copinage que les réelles compétences.

Ces exemples prouvent que SUD sait prendre ses responsabilités dans un sens comme dans l’autre :

SUD s’est positionné fortement pour signer certains accords, mais aussi pour s’opposer à certains autres (Greve de soutien aux salariés de la Mutuelle qui a fait reculer la direction)

 

 

 

                          Vers une réelle alternative

                         

                             Votez SUD  

 

                                                                                                          

      SUD ASF : 7 rue Pelisserie 30700 Uzès /  Tel : 0645739624 

Publié dans SUD ASF Central

Commenter cet article