Questions pour la négo "filiére commerciale" du 02 juillet 2009

Publié le par SUD ASF

(Chapitre 2 Polyvalence commerciale) : l'activité au sein des EC peut varier pendant certaines périodes de l'année. Que veut dire précisément varier : 48 heures en période estivale et 22 heures en période hivernale ?

(Chapitre II : durée du travail) : les Chargés de Clientèle sont des salariés non-postés. Ah bon ! Nous allons travailler en 2/8 et nous ne serons pas considérés comme des postés ? Alors quels seront les horaires effectués ? Les mêmes que les agents administratifs : 8h/12h 13h/18h ?

(Chapitre III : planification du temps de travail et des repos). Au moins un jour de repos hebdomadaire par semaine civile. Nous n'aurons donc pas systématiquement 2 jours de RH ? Nous, qui espérions 2 jours de repos consécutifs !

 (Chapitre IV Article 3 : mobilité géographique instantanée) : dans le cadre de la mobilité géographique instantanée, c'est-à-dire lorsqu'au début de la journée de travail, le lieu de travail est modifié, le temps de trajet lié au trajet A/R entre l'affectation initiale et l'affectation réalisée sera considéré comme du temps de travail effectif. Ce qui veut dire que si prévu sur planning à 3 mois, le temps de trajet ne sera pas rémunéré ? Le temps passé sur la route sera effectué dans tous les cas, qu'il soit prévu ou non. Nous demandons que les trajets effectués sur un autre EC ou PRT soit calculé dans notre temps de travail.

(Chapitre IV Article 2 : lieu de travail) dans le cadre d'un remplacement … le Chargé de Clientèle, aura le choix entre l'utilisation d'un véhicule de service, dans la mesure des disponibilités, ou le paiement d'indemnités kilométriques. Si véhicule de service indisponible, et si obligation d'utiliser notre véhicule perso pour se rendre sur un autre EC ou PRT, cela nous obligerait à assurer notre véhicule pour des trajets professionnels (surplus de la prime d'assurance) afin d'être couvert en cas d'accident. Nous demandons qu'un véhicule de service soit mis à notre disposition pour effectuer les dits déplacements.

(Titre VI : rémunération  Article 1 Classification) Les Chargés de Clientèle seront classés à la D. Super ! 10 points d'indice sur le salaire de base ! Et la prime passerelle pour compenser la perte de salaire sur  10 ans ? Nous ne pouvons y prétendre ? Il est pourtant précisé sur la convention d’entreprise n° 79  qu’un un receveur (technicien de péage) qui passerait sur un emploi administratif à l’échelle 8 bénéficierait d’une indemnité de 40 000 € si plus de 10 ans à effectuer dans cet emploi

Si non pérennité des Espaces Clients, quel sera le sort des Chargés de Clientèle ? Mutation forcée ? Prime de panier et d'éloignement en sus du salaire ?

Publié dans négociations en cours

Commenter cet article