les cartes en main

Publié le par SUD DRE AGEN

NEGO – SALARIALE
 
LES CARTES EN MAIN
 
Ca y est……Nous y sommes……La première « vrai » négociation de l’ère « Vinci » est ouverte…..avec son quota d’incertitudes….Et un enjeu primordial pour notre avenir à tous : les salaires.
 
Les salariés doivent ils, comme c’est malheureusement le cas depuis plusieurs années, perdre un peu plus de leur pouvoir d’achat, ou doivent ils profiter des excellents résultats de l’entreprise, dus à leur travail, pour récupérer le niveau de rémunération qui était le leur il y a quelques années, notamment par rapport au « SMIC ».
 
Pour rattraper réellement la perte de pouvoir d’achat cumulée ces dernières années, nous devrions avoir en 2006, et aussi les prochaines années, une augmentation de salaire à 2 chiffres. C’est certes possible, mais utopique……..Néanmoins, nous pensons qu’une augmentation salariale de 5% est un minimum sous lequel toute proposition serait indécente.
 
Nous tenons ici à rappeler que les élus SUD sont favorables à une augmentation salariale non uniforme, qui permettrait une augmentation très importante des bas salaires.
 
Avec la privatisation totale de la société, nous avons beaucoup plus de cartes en main, car ce n’est plus avec des fonctionnaires de l’état que nous négocions, mais avec les représentants des actionnaires « Vinci ».
 
La mobilisation des salariés doit être à la hauteur de l’enjeu, demandez massivement à vos représentants de ne pas brader vos intérêts. 5% c’est possible, au dessous, ce serait une nouvelle victoire du capital sur le travail, et surtout un signe de faiblesse pour les syndicats et les salariés qu’ils représentent, aux yeux de nos dirigeants et de leurs actionnaires.
 
Sortons de l’intolérable spirale de baisse du pouvoir d’achat qui est le quotidien des salariés ASF, quel que soient leurs statuts, cessons de brader nos augmentations salariales, luttons, sans faiblesse, pour vivre correctement de notre travail.
 
Oui, une ère nouvelle est arrivée, sachons la saisir pleinement en obtenant la juste récompense de notre travail. Ne nous laissons pas endormir, tenons nous prêts à montrer notre détermination à nos dirigeants.
 
Claude MARRIGUES
Le 19 avril 2006                                                                        

Publié dans SUD ASF DRE Agen

Commenter cet article