SALAIRES

Publié le par SUD DRE AGEN

                                  SALAIRES
 
Une revendication qui reprends le devant de la scène
 
Entre 1985 et 2002, le salaire moyen,à temps complet, a baissé de 12,4% par rapport au niveau de vie moyen.
Depuis des années patrons et gouvernements opposent salaires et emploi, et font de toute revendication salariale des propositions « indécentes ».
Ils opposent l’emploi aux salaires, alors que c’est en terme de profit et de salaire qu’il faut raisonner. Depuis des années la part des salaires n’a cessé de baisser dans la richesse nationale. Il faut inverser le processus : il s’agit ici de justice sociale et d’efficacité économique.
Augmenter le pouvoir d’achat, c’est aussi revaloriser les montants des retraites, des minima sociaux………
Tout(e) salarié(e), toute personne active ou non doit bénéficier de moyens financiers indispensables à une existence décente, et au maintien d’un système de solidarité et de protection sociale.
 
Nos revendications aujourd’hui :
 
Le rattrapage des pertes cumulées du pouvoir d’achat.
Une réduction de l’éventail des revenus.
L’augmentation prioritaire et forte des salaires les plus faibles.
Le refus de toute rémunération basée sur le mérite, le rendement, la compétition……
La reconnaissance de la qualification dans les grilles de salaire.
 
Claude MARRIGUES
Le 16 mars 2006                                      

Publié dans SUD ASF DRE Agen

Commenter cet article