Tract inter-syndical " CFDT . FO . UNSA . SUD " pour la Mutuelle.

Publié le par CFDT.FO.UNSA.SUD

Couverture sociale

Malgré une négociation difficile,

un accord unanime est trouvé.

La négociation sur les frais et soins de santé et sur la prévoyance s'est terminée le 3 juin

2008. La détermination et l'unité des organisations syndicales, qui ont su agir ensemble

sur ce dossier majeur, a permis d'aboutir à la signature d'un accord de qualité.

Il faut rappeler que cette longue négociation a découlé de la dénonciation de la convention d'entreprise n058 par ASF qui manifestait ainsi ses intentions de remettre à plat les acquis en matière de Santé et de Prévoyance.

Reconduction de

Viazimut

Comme nous l'indiquions sur notre dernier tract du 26 mai 2008, les points souhaités par la direction avaient été acceptés par Viazimut [anciennement Mutuelle du Personnel ASF], à savoir réassurance et présence d'un représentant de la direction au Conseil d'Administration de la Mutuelle avec voix délibérative. La direction a donc remis aux organisations syndicales la lettre d'engagement envers Viazimut, parallèlement aux deux accords négociés. Les assurés continueront ain-

si à bénéficier des prestations de Viazimut, identiques aux actuelles.

Une nouvelle donne

pour les retraités

L'accord, qui a été unanimement accepté par les organisations syndicales entraîne des changements au niveau des retraités. Pour les retraités actuels et ceux à venir jusqu'au 31 décembre 2012 [y compris les bénéficiaires de la CATS], ASF continuera à verser directement à Viazimut une participation annuelle de 722 Euros par retraité, sans limitation dans le temps.

Pour les retraités qui partiront après 2012, ASF versera à ARIAL [organisme qui gère la retraite sur complémentaire des cadres ASF] un capital de 10 000 Euros, qui sera ensuite reversé à chaque retraité sous la forme d'une rente trimestrielle pendant 15 ans. C'est donc bien la revendication des organisations syndicales qui a ainsi abouti. Avec les intérêts, et sur la base des taux

actuels, c'est au final une somme d'environ 14 000 Euros dont bénéficiera chaque futur retraité, sous réserve d'une condition d'ancienneté de 10 ans aux ASF. Pour les négociateurs, ce capital sera une aide financière essentielle, notamment pour que chacun puisse conserver durablement une couverture santé de qualité.

Prévoyance :

Statu quo

Au niveau des risques décès et invalidité, rien ne change. L’institution de prévoyance reste la même et sera désormais régie par un accord distinct des Frais et Soins de Santé.

En conclusion, il faut souligner que dans cette négociation, le front commun de 5 Organisations Syndicales [CFDT, CGT*, FO, Sud, Unsa] a permis d’aboutir à un accord équilibré,prouvant ainsi que les partenaires sociaux sont capables de se retrouver sur des sujets essentiels.

 

* La CGT, relancée à plusieurs reprises, n’a pas répondu à notre proposition de tract intersyndical

Publié dans SUD ASF Central

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article