Retraite, pouvoir d’achat, conditions de travail et emplois méritent plus qu’une simple journée… Surtout chez ASF!

Publié le par SUD ASF

Retraite, pouvoir d’achat, conditions de travail et emplois méritent plus qu’une simple journée… Surtout chez ASF!

 

Farouchement opposé depuis des mois à toute idée d’allongement des années de « cotisation RETRAITE » des salariés, SUD Autoroutes note avec surprise que des grandes confédérations nationales ont accompagné le Gouvernement ces derniers mois afin d’aboutir à 41 années de cotisation (et cette règle est désormais gravée dans le marbre de notre Législation). Les mêmes (ou quelques autres) ont signé dans les entreprises des hausses de salaires déplorables (chez ASF tous les syndicats – sauf SUD et CGT – ont signé un minable + 2,3% alors que la hausse des prix hors carburants s’élève déjà à + 3,60% sur les 12 mois glissants)… Et après avoir tout avalisé ou presque, on voit émerger un appel à la grève national, certes louable dans le fonds, mais qui interroge dans la forme.

 

Comment SUD Autoroutes se devait d’accompagner un tel mouvement dans une société comme ASF où le social et les conditions de travail vont de mal en pis depuis la privatisation de notre Groupe ?!… Sur les retraites, SUD Autoroutes réaffirme sans détour son opposition à toute notion d’allongement de la durée de cotisation, SUD Autoroutes réaffirme avec autant de force son indignation sur le thème du Pouvoir d’Achat, alors que nous persistons à croire qu’en 2008, nous avions chez ASF les moyens et la faculté d’obtenir bien plus qu’un petit + 2,3%, mais d’autres ont signé sans discuter… et parmi eux certains clament dans les médias nationaux qu’il faut désormais se mobiliser en faveur du Pouvoir d’Achat : SUD Autoroutes s’est mobilisé en refusant de signer l’accord Salaires 2008 chez ASF et nous avons ainsi toute légitimité pour continuer à nous opposer à la politique anti-sociale conduite par VINCI et à la faillite du pouvoir d’achat orchestrée par nos gouvernants.

 

SUD est conscient des impatiences et des interrogations du personnel, dans toutes les filières ; nous continuons à marteler dans les instances afin que l’information sur le devenir de notre Société soit présenté clairement et au grand jour, sans l’ambiguïté qui domine trop souvent les discussions. La sauvegarde de nos emplois et la réaction face à la dégradation des conditions de travail demeurent deux soucis constants de SUD Autoroutes. Nous ne croyons pas qu’une simple et unique journée de grève nationale serve d’alibi ou de bonne conscience à certaines OS. Le travail que nous devons tous conduire dans les prochains mois mérite bien plus d’efforts et ne se nourrit pas de symboles…

Publié dans SUD ASF Central

Commenter cet article