Compte rendu de la négociation de la filière Télécom du 09 avril 2008

Publié le par SUD ASF

Compte rendu de la réunion de négociation de la filière Télécom du 09 avril 2008 à Vedène.

Délégation SUD : Cathy Bernard, Yann Dutard et Patrick Berjonneau.

 

***

La Direction présente les 3 points à débattre :

1.      La validation des fiches de poste : OST – OSD – RST.

2.      L’aspect qualitatif des dimensionnements des PC.

3.      Les premières pistes en terme d’organisation du métier d’OST.

***

1.      La validation des fiches de poste

Direction : Nous vous proposons de faire un tour de table afin que chaque organisation syndicale donne son dernier avis sur ces 3 fiches.

SUD : Les départs des OSD dans les districts amenés à disparaître seront-ils remplacés ? Dans l’évolution des missions des PC districts (Titre IV – Chapitre II du projet de Convention d’entreprise n°85), comment l’ensemble des activités « temps différé » sera-t-il géré et par qui ?

Direction : Les agents Télécom partis des districts amenés à disparaître ne seront pas remplacés. L’ensemble des activités « temps différé » sera dispatché sur les PC d’OST et les districts et géré par des OST et par le personnel des districts (surveillant travaux, secrétaires…).

SUD : Les télécoms en cours de disparition qui travaillent sur des tâches en temps différé, pourront-ils dans certains cas de crise, être intégrés au télécom existant d’OST. Si oui, dans quelle mesure ?

Direction : Dans 80% des cas, cela ne sera pas nécessaire. Si le PC district est toujours en activité opérationnelle, il peut être amené à assurer une aide au PC d’OST dans le cas d’une crise. Si le PC district est en activité « temps différé », il peut, ponctuellement et dans la limite des compétences, jouer un rôle dans la gestion « temps réel » d’un événement perturbant. Cela serait « bête » de s’en passer ! C’est le responsable de permanence district qui organisera.

SUD : Nous n’avons plus de remarques sur ces 3 fiches.

FAT : Comment allez-vous procéder avec les PC districts qui assurent en plus de leur fonction Télécom celle de « superviseur péage » ?

Direction : L’organisation sera refaite.

FO : Pourquoi les anciens télécoms doivent-ils passer les certifications, cela se conçoit seulement pour les nouveaux embauchés ?

Direction : Il faudra que tout le monde passe les certifications et particulièrement celles liées à la spécificité du site (PC interurbain, PC Tunnel…).

SUD : Sur quelle base, allez-vous partir sur ces certifications connaissant les différences existantes entre les DRE qui sont notoires ?

Direction : Ces personnes seront mises à niveau si nécessaire et par l’accompagnement de formations. Mais nous réfléchissons à ce sujet.

FO : Il faudrait rajouter sur la fiche de poste de RST les compétences requises. Et il est important d’avoir le contenu de la certification dans le cadre de cette négociation.

CFDT : Pour postuler sur des postes d’OST, comment cela va t’il se passer ? Doit-on passer la certification ou doit-on l’avoir avant de postuler ? Un OST posté en 3x8, peut-il à sa demande, passer en 2x8 ?

Direction : Tout candidat à un poste d’OST devra passer la certification. Dans notre esprit, un OST est en 3x8 mais cela peut se discuter en entretien. Une personne peut demander à passer en 2x8, nous restons ouverts. Tout dépendra des postes et des lieux.

CGT : Pouvez-vous quantifier les besoins en 3x8 et en 2x8 ?

Direction : Cela se fera à la prochaine réunion du 24 avril 2008 à Toulouse. A la réunion du CCE prévue le 17 avril 2008, nous aurons plus de données sur le dimensionnement des PC notamment avec la charge de l’activité du RAU, une toute nouvelle mission pour les télécoms.

SUD : Il paraît surprenant de voir des postes non déterminés d’avance !

Direction : Dans ce Cap Télécom, c’est l’occasion de déterminer les besoins de chacun. Au départ, il sera impératif de poser la question de faire des nuits ou non.

SUD : Cela se fera t’il après la mise en place du système ?

Direction : Non, les besoins en 2x8 et 3x8 seront précisés avant la mise en place du nouveau système.

SUD : Y aura-t-il des postes coupés (par exemple : 8h/12h – 14h/18h) ?

Direction : Nous n’y sommes pas favorables. Nous souhaitons plutôt des postes de type 8h/16h ou 9h/17h selon le taux d’activité du PC.

SUD : Cela nous convient.

CFDT : Nous avons une dernière remarque sur les 2 fiches d’OST et de RST. Pour nous, l’OST est le Régulateur Sécurité Trafic. Le RST doit avoir une autre appellation. Et le chef de salle serait plutôt « Conducteur de Sécurité » que RST.

La Direction n’a pas donné de réponse à cette remarque.

CFDT : Dans ce Cap Télécom, il va y avoir un souci sur la taille des PC.

Direction : Les chefs des services ES des DRE réfléchissent à l’ergonomie des PC (voire dans certains PC, des cloisons à abattre…).

SUD : Le RST peut-il renforcer l’OST en cas de surcharge de travail ?

Direction : Oui, le temps que le renfort OST arrive au PC.

Après ce tour de table, la validation des fiches se fait sous réserve. Les organisations syndicales souhaitent attendre la classification proposée par la Direction.

2.      L’aspect qualitatif des dimensionnements des PC

La Direction lance une projection de slides concernant la saisie des événements sur la MCI en général et par PC Télécom. Nicolas Schwab intervient sur certains délais non respectés en particulier sur ceux liés à l’information de coupure d’autoroute qui prend sur des sites jusqu’à 40 minutes.

Après analyse de ces saisies d’événements sur la MCI, la Direction a fait un bilan et soulève 3 grands points qui posent des soucis :

·         Un souci de procédure de gestion d’événements ;

·         Un problème de formation des bases de saisie sur la MCI ;

·         La charge des activités ponctuelles.

Direction : L’objectif est d’être efficace par rapport aux indicateurs du Cap Télécom. Nous souhaitons un Télécom professionnel et mutualiser toutes les compétences à avoir sur un même site.

3.      Les premières pistes en terme d’organisation du métier d’OST

La Direction propose une organisation du travail du métier d’OST. Elle se ferait sur 2 semestres :

·         Du 1er janvier au 30 juin (soit un tour d’hiver) ;

·         Du 1er juillet au 31 décembre (soit un tour d’été) ;

Avant de planifier le tour de service des deux semestres, il faudra donner les dates des congés en novembre pour l’année suivante.

A la demande générale des organisations syndicales, il serait mieux de donner les congés en novembre pour le 1er semestre et en février de l’année en cours pour le 2ème semestre.

Direction : Nous ne voyons aucun inconvénient si c’est un tour à deux semestres. Il faudra aussi prévoir dans ces deux semestres les dates des certifications et formations du Cap Télécom.

CGT : Quelle est la différence entre ces deux tours semestriels ?

Direction : Une meilleure visibilité de l’amplitude de la charge de travail d’un PC.

SUD : Pouvez-vous nous garantir la prise de congés en juillet et août ?

Direction : Il faudra écrire dans la convention les garanties de congés. Mais nous avons beaucoup plus besoin de personnel l’été. A priori, ce sera 2 semaines de congés l’été (voire plus) qui est le minimum légal sur juillet et août. Nous réfléchissons sur le système des congés comme au péage des périodes rouges et vertes.

SUD : Pourquoi prendre exemple sur les péages ! Ne pouvons-nous pas nous passer de ce système de semaines rouges et vertes puisque nous donnons nos congés à l’avance. Les mois de novembre et de février permettent amplement suffisants de prévoir le besoin d’effectif en période à fort trafic et à haut risque d’événements perturbants.

Direction : Rien n’est encore bien défini mais nous y réfléchissons, le système « semaines rouges et vertes » reste une proposition ! Aussi, l’objectif est d’avoir une seule organisation de travail et la suppression des modulés. Une astreinte d’OST serait mise en place pour palier à l’absence de modulés. Cette astreinte sera dans un premier temps basée sur le volontariat avec un délai d’approche domicile/travail de 30 à 40 minutes.

Dans des cas de gestion de crise (notamment en service hivernal critique), une astreinte généralisée peut être mise en place. Un avenant à la C37 pourrait être fait mais nous penchons probablement vers un rajout de paragraphe au futur accord sur la filière télécom.

SUD : Au niveau du volontariat, peut-on changer d’avis d’une année à l’autre ?

Direction : Nous n’avons pas été jusque là dans notre réflexion. C’est à voir selon les besoins personnels de l’OST (changement de situation familiale, soucis de santé…)

SUD : Nous demandons à ne pas modifier la fixité dans les tours.

Direction : Il ne s’agit pas d’imposer un statut unique à tous. Il ne s’agit que du fixe. Nous vous proposons de continuer sur cette base. D’ailleurs nous allons  vous présenter une première proposition de planning d’astreinte.

 

Publié dans négociations en cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article