Classification des emplois non cadres

Publié le par ASF

Classification des emplois non cadres 
 
(04/02/2008-DRH) Après plus d’un an de travail, la classification des emplois non cadres est réalisée.
Elle a été présentée en octobre dernier à l’ensemble des organisations syndicales.
Retour et explications sur cette cartographie avec Stéphane Blanchard (développement RH à DRH).
 
Pourquoi avoir lancé ce chantier ?
 
En juillet 2006, le secteur autoroutier s’est engagé à mettre en place un système de classification « rénové » pour actualiser la grille de classification en vigueur issue de la convention collective de 1979.
 
Comment ont été classés  les postes?
 
Cette nouvelle grille de classification est constituée d'emplois repères construits à partir d'éléments communs existant dans les différents postes et permettant de constituer des familles d'emplois homogènes.
 
Pour valider les emplois repères, le contenu détaillé des postes de travail a été décrit. Le poste de travail a ensuite été évalué selon la méthode retenue au niveau de la branche.
 
Qu’est-ce qui a été évalué ?
 
Il est important de souligner que l’évaluation porte uniquement sur le poste et non sur le titulaire du poste, même si le lien poste/titulaire peut paraître difficile à séparer.
 
L’évaluation a permis d’identifier la classe de rattachement et de constituer pour l’ensemble des postes existant dans la société, une nouvelle cartographie des emplois.
 
Pour ceux regroupant un nombre important de titulaires (receveurs, OA, patrouilleurs…), une description de poste-type validée par les responsables de filière a été utilisée pour l’évaluation.
 
Plus de 5 000 postes ont été examinés, ce qui a représenté un travail important tant pour les opérationnels, les services de structure que pour la filière RH.
 
Ce travail a aussi permis d’actualiser les intitulés d’emplois de chacun pour les rendre plus compréhensibles par rapport aux responsabilités assumées. L’intitulé permet désormais d’avoir une idée précise du poste et de son contenu.
 
Quel est l’impact de la nouvelle grille sur les classifications ?
 
La nouvelle grille de classification n'aura pas d'impact sur les niveaux de rémunération actuels (à l'exception de la vérification des minimas garantis), l'objectif de la démarche étant de positionner les postes (pas les titulaires !) les uns par rapport aux autres. 
 
 
Comment seront informés les salariés ?
 
La cartographie a été présentée le 4 octobre dernier à la commission de suivi, constituée de membres de l’ensemble des organisations syndicales, afin d’en mesurer la cohérence d’ensemble.
 
Chaque salarié recevra fin janvier début février une note d'information précisant l'intitulé de son ancien emploi, celui du nouveau le cas échéant et la classe à laquelle est rattaché le nouvel emploi
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article