Compte rendu SUD sur la Négociation "prévoyance"

Publié le par SUD

Le 19 Décembre 2007 : Négociation prévoyance.
Compte rendu Sudiste.
 
 
La réunion d’aujourd’hui à 4 objectifs et pas des moindres :
.validation de l’appel d’offre avec la prise en compte des modifications de la réunion du 5 décembre.
.liste des organismes candidats.
.désignation du représentant des OS pour monter a Tourcoing pour le dépouillement.
.présentation des projets d’accords.
 
Validation de l’appel d’offre.
 
 
            Article 2.2 variantes
 
SUD : la nouvelle entité reprendra t-elle l’organisation de la mutuelle ASF en ce basant sur des délégués ?
DR : cela ne rentre pas en ligne de compte.
FO : Si car c’est sur la base du volontariat-bénévolat.
DR : Ce sera au choix du nouvel organisme.
 
Article 1.2
 
CGT : on ne retrouve pas open lit dans la liste des sociétés concernées par la consultation ?
DR : Open lit n’est plus concerné car leur cahier des charges est trop différent de celui d’ASF, il traite désormais séparément.
 
Article 2.3.1.1 :assurés
 
FAT : Il faut rajouter les veuves, veufs et invalides dans les ayants-droits.
DR : Non car comme le salarié n’est plus dans la société c’est l’organisme qui choisit de continuer à les prendre en charge ou non.
SUD : Pourtant c’est la situation actuelle.
FO : Oui mais c’est un plus, ce n’est pas une obligation.
DR : Ce paragraphe défini juste les personnes qu’ASF assure.
 
            Article 2.4.1
 
DR : Nous laissons les comptes techniques car les candidats s’appuient sur ces résultats pour définir leurs cotisations, en clair plus les comptes techniques sont élever et plus les candidats peuvent proposer des cotisations intéressantes.
FO : Oui mais ces comptes techniques recouvrent des prestations qui ne rentre pas dans l’appel d’offre.
DR : Non car nous avons enlevé ce qui n’y rentré pas !!!
FO : Pas tout a fait, pour cela il faudrait supprimer les prestations pour les veufs & les retraités sinon cela fausse l’appel d’offre en donnant des infos en trop.
Toutes ces info leurs permettrait de faire des propositions en ce basant sur les chiffre de la mutuelle & non pas sur leurs propre historique.
DR : En fait il ne faudrait pas donner de chiffres ???
CGC-FO-SUD : Tout a fait comme ça les candidats se positionnent clairement, sinon on fausse les débats.
DR : Ce ne sont pas chiffres sur la mutuelle mais un historique sur le personnel !
FO : Ce n’est pas vrai.
CFDT : Finalement il faudrait supprimer les données sur les retraités, veufs & invalides, turbo & les chiffres de la mutuelle ASF.
DR : d’accord.
 
            Article 2.4.2
 
FAT : nous voudrions des explications sur le second paragraphe les cotisations sont les mêmes.
DR : En fait c’est la participation patronale qui est la même.
 
            Article 3.1
 
CFTC : Nous ne pourrons pas avoir le ratio de solvabilité 2007 car les comptes ne sont pas encore validés.
DR : Exact.
 
La direction revient sur le rôle du cabinet Dujardin.
DR : Nous avons rajouté en page 4 le rôle du cabinet DJ.
FO : Ce n’est pas suffisant car il nous faut le travail exact du cabinet pour être sur qu’il bosse vraiment & qu’il ne fait pas que récolter les données.
DR : Mais si tout y est, relisez bien.
FO : 4%, c’est cher payé pour le travail demandé, un expert serait peut être plus approprier & moins cher.
DR : Bien, mais c’est un choix d’ASF.
SUD : Cela va quand même coûter 280000 euros, en espérant qu’il ne se paye pas sur les cotisations.
DR : Il se paye sur la baisse qu’il obtient.
FO : Comment pouvais vous affirmer que les cotisations vont baisser ?
DR : Il se paye sur les taux qu’il obtiens pour nous, c’est comme pour un courtier.
FO : Dans ce cas d’accord si on économise au moins 4%.
DR : Dans le premier appel d’offre on avait 6%.
CFDT : Ouais ! Mais nous n’avons pas choisi le courtier.
DR : Sûr, mais comme c’est nous qu’on paye …. C’est nous qu’on choisi !
SUD : Peut-être mais ce n’est pas aux salariés à le payer sur leurs cotisations.
DR : Puisque l’on vous dit que non.
SUD : Ce n’est pas vrai, c’est marqué en toute lettre « en commerce vous êtes un débutant ou quoi !!! »
 Henri le signale de manière véhémente à Planchon, Pât le lui ré explique plus gentiment. 
DR : Mais comme ils ( les adhérents) vont moins payer de cotisations, au bout du compte cela leurs reviendra mois cher.
CFTC : Ok, mais c’est la méthode qui n’est pas bonne car le salarié paye et la baisse n’est pas encore effective.
DR : Oui mais c’est notre choix.
FO : En clair vous dites que sans DJ nous n’aurions pas eût autan de baisse ?
DR : Très embêtée elle prends le temps de répondre ….. interruption de séance.
Si nous passons en direct avec la mutuelle asf nous n’avons pas besoin de DJ.
FO : D’accord, mais attention aussi à la projection sur le long terme, il ne faudrait pas gagner d’un coté et perdre de l’autre.
SUD : Ce sont des paramètres à surveiller.
CGC : Si DJ fait trop baisser les cotisations il ne gagnera pas plus, voir moins. Il faudrait le rémunérer avec une partie fixe & une variable basée sur les résultats obtenues.
CFDT : Il faut donc modifier la fin du préambule en ajoutant « la mutuelle asf n’est pas concernée ».
FO : Est-ce que ce n’est pas illégal de faire cela ?
SUD : Oui mais c’est la direction qui décide !!!
DR : On ne vas pas le rajouter pour ne pas changer la donne.
SUD : Et si DJ demande 4% même si c’est la mutuelle asf qui est choisi ?
CGT : Comment sera t-il payé alors ? Combien cela va t-il coûter ?
FO-CGC : Le salaire de DJ semblera alors bien élever par rapport au travail fourni !
Silence de la Direction
DR : Si c’est la mutuelle asf qui est choisi c’est ASF qui paye directement DJ, sinon on paye tout sur les 4%
SUD : En clair c’est intéressant pour lui si il trouve un autre candidat que la mutuelle asf.
CGT : Dans l’article 6, il faut préciser que cela ne concerne que le contrat socle.
FO : C’est évident, les autres types de contrat étant individuel.
CGT : Ok mais si on ne le précise pas nous ne pourrons pas faire évoluer les contrats .
FO : Les candidats devront montrer comment pourrons évoluer tous les types de contrats.
DR : On e leurs demandera le jours des audits.
CGC : A notre avis ce sera des contrats types, pas forcément les mêmes que M-asf.
FO : C’est certain, cela peut même être un critère de choix.
CGT : Précisez que le jour du dépouillement soit remis au représentant des OS un double informatique des candidatures .
DR : Why ?
CGT-SUD : C’est un minimum.
DR : On peut même demander une copie par OS, qu’elle soit papier ou informatique.
SUD : Dans l’appel d’offre ce sont les prestations voulut & non pas ce qu’elle coûte à M-asf.
DR : Tout a fait.
CGC : Comment ça ce fait que DJ est juste intermédiaire & pas assureur de l’appel d’offre, en cas de soucis ?
Il prends quand même 4% & qu’assure t-il pour ce prix là ?
DR : ça paye la mise en place de l’appel d’offre & il assure les relations entre ASF et les candidats.
En cas de soucis on voit avec DJ, c’est lui l’intermédiaire.
CGT : Et pourquoi on le paye tous les ans alors que tout est figé sur 3 ans ?
DR : C’est le mode de paiement choisi, on aurait pût la payer en une fois.
CGT : 900 000 euros, c’est énorme !
Silence, question suivante
SUD : Et nos revendications dans tout ça ?
DR : On se base sur les prestations 2008.
FO : Si on rajoute les prestations dentaire on ne pourra plus comparer.
DR : Ils pourront les rajouter, en plus du reste, sinon c’est vrai c’est incomparable.
SUD : Nous voulions aussi demander des projections de tarifs à plus long terme pour éviter le dumping.
DR-CGC-FO : Impossible, déjà que c’est le bordel à 3 ans.
SUD : C’est pour éviter les requins.
DR : Oui mais si le repreneur veut garder la gestion il faut qu’il évite le dumping, sinon il ne sera pas reprit & son bénéfice sera alors minime. Le risque est faible.
SUD : C’est sûr mais il existe.
DR : De toute façon on peut dénoncer au bout de 4 ans, après on refait un appel d’offre.
CFDT : Il faut être également préciser les 1/3 payants.
DR : C’est fait.
CFDT : Et les frais de gestion, préciser ce qui entre dans les frais de gestion de chaque candidats, on peut y mettre pleins de choses dans les frais de gestions & avoir des montants complètement différents & cela ne veut pas forcément dire quelque chose.
CGC : In finé c’est le prix de la cotisation qui est important.
CFDT : Sauf si la législation évolue.
CGC : De toute façon on peut y mettre ce qu’on veut dans les frais de gestion & cela ne veut rien dire.
CFTC : C’est sûr ce n’est pas simple, il faut préciser ce que couvre les frais de gestion
SUD : Qu’est ce que vous entendez par «  frais de gestion » ?
DR : On verra le jour des auditions vu que c’est différent pour chaque candidat.
SUD : ça va être le bordel.
DR : Faudra faire preuve d’intelligence ce jour là, c’est tout !       réponse du berger à la bergère
 
 
 
Les Candidats
 
Les OS : Viazimut
SUD : En fait on mâche le travail de DJ.
DR : Oui mais non.
Nous proposons PROBTP, c’est tout.
CGC : Et il est mutualiste ?
DR : Evidement. En tout cas nous ne voulons pas plus de 5 candidats.
SUD : Et le cahier des charges de la gestion collective ?
DR : Pas besoin de le regarder rien n’a été modifié.
FO-SUD : Oui mais on part sur 1 appel d’offre ou 2 ?
DR : 1, le même organisme gérera les 2 volets.
 
Le candidats des OS
 
A la majorité : Pierre Alquiet CGT.
 
Etude des projets de conventions
 
On parcourt les projets remis par la DR.
SUD : La partie 7 est inacceptable.
Pour les retraités le paragraphe est a jeter, il faut au minimum que le financement patronal soit indexé.
 
Prochaine réunion le 8 janvier.
 
DR : Faite nous parvenir vos propositions avant le 4 au plus tard pour faciliter la réunion.

Publié dans négociations en cours

Commenter cet article