Compte rendu SUD sur la Négociation "Télécoms"

Publié le par SUD

Compte rendu de la Négo. Telecom du 19 Décembre 2007
 
 
Délégation SUD : Cathy Bernard, Yann Dutard, Patrick Berjonneau
 
Direction : Josiane Costantino, Xavier Planchon, Vincent Lepetit
 
 
***
 
 
Direction : distribue en début de réunion à chaque délégation syndicale deux documents : « L’organisation Telecom de chaque DRE » et « Les effectifs physiques par filières »
 
Direction : propose de rajouter des dates de Négo => Nouvel agenda 2008 : 17 janvier à 14h00 à Vedène – 31 janvier à 14h00 à Brive – 15 février à 09h00 à Toulouse – 05 mars à 14h00 à Vedène et 09 avril à 14h00 à Vedène.
 
***
 
 
Direction : évoque l'objectif => avoir des salariés qui feront exclusivement du Telecom (100% du Telecom). On ne parle plus de polyvalence, donc pour les faisant-fonction Telecom/Péage et Telecom/Patrouilleur c’est terminé (à ce jour, nous comptons 50% de faisant-fonction). Nous souhaitons professionnaliser la fonction du Telecom. Et pour cela, nous devons retenir deux fils rouges de la mission des Telecom « La sécurité » et « Le respect du salarié ». La mission des Telecom est principalement liée aux outils informatiques de plus en plus complexes et au service des clients.
 
CGT : Nous rejoignons la position de la direction sur ce problème de professionnalisation.
 
SUD et CGT : Quel est le but de la négo. et de la présentation au CCE de restructuration.
 
Direction : Nous ne vous cachons pas que la réorganisation des PC Telecom va supprimer des telecoms en fonction de la réalité du terrain. L'exemple de la DRE de Brive est édifiant.
 
SUD : Si vous supprimez des PC que deviennent les salariés ?
 
Direction : Nous garderons les salariés cela se fera en fonction des effectifs. Des postes de chefs de salle seront aussi créés. D’ailleurs, chaque DRE réorganisera ses PC Telecom en fonction de ses propres besoins, de sa localisation et selon ses effectifs et ses principales activités (Service hivernale, fort trafic…)
 
SUD : Que se passera-t-il en cas de départ en retraite ou de mutation, la structure n'étant alors plus viable que ferez-vous ?
 
Direction : Nous embaucherons pour remplacer.
 
SUD et CGT : Alors vous ne fermerez plus les structures !
 
Direction : Si on pourra les fermer.
 
CFDT : Alors dites nous ce que vous attendez des telecoms districts ?
 
Direction : Nous sommes la pour trouver des pistes. Il faut se demander ce qu'on attend des telecoms. Pourquoi pas des certifications diverses pour les télécoms !
 
FO : Comment se fait-t-il que ces formations soient déjà programmées ?
 
Direction : Nous avons demandé de freiner ce genre d'initiative. Pour réfléchir correctement, il faudra voir le telecom en qualité de sécurité et non de district ou de DRE. Il y a beaucoup de pistes à prendre en compte. Nous devons analyser les différentes missions des telecoms districts et des telecoms DRE, revoir l’ensemble des activités des PC Telecom… (Par exemple le standard transféré au telecom). Aussi, le projet de récupérer le Réseau d’Appel d’Urgence (le R.A.U) fera parti de cette négo. Telecom.
 
FO : Et pour les polyvalents en fonction du % d'activité Viabilité et Telecom ne peut-t-on pas déjà compter les effectifs en fonction de ce pourcentage ?
 
Direction : Nous désirons un seul statut Telecom.
 
FO : Il faudra solder un passif de compétence.
 
Direction : Nous n'allons pas donner de revalorisation pour le passé. Par contre, pour ce qui est à faire, nous sommes là pour en discuter.
 
FO, SUD et CGT : Il y a beaucoup d'inquiétude de la part des agents.
 
Direction : Voilà pourquoi nous avons négocié un accord GPEC !
 
SUD : En tout cas, les salariés concernés sont inquiets.
 
Direction : C'est pourquoi nous n'avons pas annulé cette réunion. Il faudra revoir les statuts des Tour fixes et des telecoms modulés.
 
SUD : Qu'entendez-vous par là ?
 
Direction : Sur les sites il y aura un seul statut, un statut unique (pourquoi pas « prendre modèle sur le statut péage ! » des propositions seront faites avec des promotions !). A la réunion du CCE du 10 Janvier 2008, seront présentées les réorganisations des PC télécoms. Les pistes et le cap Telecom n’ont pas encore été finalisés. Dans chaque région, une réflexion sur les besoins et l’évolution des PC Telecom a été faite, et sera présentée au CCE du 10 janvier 2008.
 
SUD : Que pensez-vous du salarié en tour fixe qui doit passer en salarié modulé. Que devient sa vie de famille ?
 
FO : On peut toujours rêver sur ce qui sera présenté le 10 janvier. Mais la direction fait déjà des manœuvres pour proposer individuellement des GPEC.
 
SUD : Alors pourquoi sur la DRE Agen, une réorganisation a déjà été instaurée : les nuits du Telecom District de Langon seront supprimées et effectuées par le Telecom DRE Agen à partir de fin mars 2008, à la fin du service hivernale (des postes P1 et P2 du Telecom Langon seront aussi ponctuellement assurés par le Telecom DRE Agen). Un compte-rendu de réunion du Telecom DRE Agen à Langon du 19 octobre 2007 le prouve (même les nouveaux horaires P1 et P2 du Telecom District de Langon ont été établis). Cette réorganisation va être aussi appliquée sur le Telecom district de Montauban qui va se voir aussi supprimer ses nuits récupérées par le Telecom District de Toulouse (des réunions Montauban/Toulouse ont déjà été réalisées…)
 
 
 
Direction : Parce que des réflexions sont en cours. Mais nous n'avions pas connaissance de ce compte-rendu ! Vincent Lepetit s’adressera à J.M. Moulet chef du service ES de la DRE Agen pour prendre connaissance de ce compte-rendu.
 
CFDT, CGT et SUD : Vous décidez en région avant d’avoir décidé au niveau société. A quoi servent les négociations ?
 
Direction : J.Constantino s’engage personnellement à faire un courrier à chaque DRE avec copie à chaque délégation syndicale certifiant qu’aucune réorganisation et/ou proposition aux agents telecom ne sera faite tant que les négociations Telecom ne sont pas terminées et signées.
 
SUD : Après le CCE il va falloir aller voir les collègues pour leur expliquer que leur telecom disparaît ou non. Nous nous voyons mal l'expliquer aux collègues. De plus nous voyons mal quelle sera sa motivation si un collègue travaille dans un poste appelé à disparaître.
 
Direction : Et pour conclure nous souhaiterons un accord majoritaire.
 
 
 
Notes personnelles de Patrick Berjonneau : En clair pour un PC Telecom appelé à disparaître, il suffit qu'un seul salarié telecom s'en aille sur cette organisation (retraite, mutation, promotion) et c'est la fin de ce telecom. En réponse, la direction répond qu'elle proposera au personnel restant une garantie de salaire et de non mutation. Mais pas de garantie de rester au telecom.
 
 
***
 
 
 

Publié dans négociations en cours

Commenter cet article